Anton (le fabricant russe) vérifie le télescope